Aller au contenu

No man’s land de Gaëtan B. Maran, chez notre partenaire Onyx

Alyssa Coste fait partie des gagnants de la première édition des Murmures Littéraires. Sorti le 16 avril 2022 (parution numérique le 4 avril 2022), son roman Liberty : Au nom de notre survie a été publié par les éditions Onyx suite à notre concours. Il a reçu également le Prix Jeune écrivain en 2022.

Résumé

Depuis la Troisième Guerre Mondiale, l’Hiver règne sans fin sur Terre. Les hommes et les femmes, séparés en deux sociétés distinctes, se battent pour les ruines de cet univers glacé.

Au centre de ce jeu qui les dépasse, deux pions cherchent à survivre. Aya et Ansel, entraînés à la guerre et élevés dans la haine de l’adversaire, grimpent les échelons de deux mondes qui ne devaient pas se croiser.

Dans ce conflit, tout est une arme : l’Histoire est au service de qui la raconte. la langue, les corps et les symboles façonnent l’image des soldats et de leurs ennemis. « Il » faut se battre, « elle » faut lutter, tenir bon, toujours.

Pour la survie de son espèce.

L’avis des Murmures Littéraires

L’auteur nous entraîne dans un univers de science-fiction dystopique où les hommes et les femmes vivent dans des sociétés distinctes et mènent une guerre frontale. L’auteur a poussé son concept jusqu’au bout pour nous proposer un univers très métaphorique qui est malgré tout extrêmement cohérent et bien pensé.

Le roman comporte une certaine ambivalence morale qui rend l’intention de l’auteur difficile à saisir, bien que très intéressante sur le plan narratif. Gaëtan B. Maran s’empare de thématiques délicates, car sujettes à la controverse, et les aborde en profondeur. Ce roman vaut la peine d’être présenté au public pour ses immenses qualités : il propose une analyse fine du sujet brûlant qu’est la « guerre des sexes » en l’abordant par le biais d’une intrigue fascinante et pleine de rebondissements. La tension est palpable tout au long de l’histoire grâce à l’alternance des points de vue entre la faction masculine et la faction féminine, qui permet au lecteur de s’identifier aux deux personnages.

C’est un roman qui vaut vraiment la peine d’être lu !


Une réflexion intéressante sur la séparation des hommes et des femmes et sur la place du langage dans la domination des genres. L’auteur nous a prouvé qu’une fois de plus, la science-fiction est un outil efficace d’analyse de notre société contemporaine.